Le forum du bac de français à Bury!

Forum pour les élèves de première à N.D Bury. Posez vos questions!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Voltaire, [u]De l'horrible danger de la lecture[/u]

Aller en bas 
AuteurMessage
Emmanuelle Gras es1



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Voltaire, [u]De l'horrible danger de la lecture[/u]   Mer 6 Juin - 18:32

Bonjour,

J'ai une petite question au sujet du texte de Voltaire, De l'horrible danger de la lecture. Lors de mon deuxième oral blanc je suis tombée sur la question suivante: Quels procédés sont utilisés par Voltaire pour critiquer et dénoncer?

A part l'ironie je ne vois rien d'autres! Peut-être le pamphlet mais est-ce un procédé? Et je ne vois pas comment remplir cette partie!

Je vous remercie d'avance Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MonneretL

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Voltaire, [u]De l'horrible danger de la lecture[/u]   Jeu 7 Juin - 19:31

Salut.
Le pamphlet n'est pas du tout un procédé stylistique, c'est un texte satirique et violent.
Déjà, le titre est une antiphrase hyperbolique: tout en écrivant le contraire de ce qu'il pense, il utilise l'adjectif "horrible" de façon à rendre l'ironie du titre ridicule. Ainsi, Voltaire implique et fait réagir le lecteur tout en donnant le ton général du texte. Le titre lui seul permet déjà d'affirmer que c'est un pamphlet.

On trouve quelques oxymores dans le texte: dans son paragraphe 3), "heureuse stupidité", dans le suivant "misérables philosophes" ou "vertus dangereuses". Premièrement, l'oxymore produit un choc, bien sûr toujours associé à une ironie omniprésente. J'avoue ne pas savoir v raiment quel sens en tirer. Mais tu peux noter la progression dans cette ironie des oxymores: "heureuse stupidité" est au singulier alors que les deux suivantes sont au pluriel: il y a donc un effet de gradation dont l'ironie vise justement à dire que c'est faux. Si on continue sur cette voie, on peut affirmer qu'il utilise le registre polémique en voulant discréditer les "misérables philosophes". Et étant donné qu'il est lui-même philosophe des Lumières et qu'il utilise volontairement l'ironie contre lui, entre autres, on peut dire qu'il utilise un chleuasme (ironie tournée contre soi-même). Je t'assure que ce procédé immondement nommé existe.

Je sais pas si ça t'a été utile, mais je t'offre une citation que tu connais peut-être déjà de Voltaire:
Citation :
Les livres les plus utiles sont ceux dont les lecteurs font eux-même la moitié
. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laura_1reL

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 27
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Voltaire, [u]De l'horrible danger de la lecture[/u]   Dim 10 Juin - 16:34

merci Jean Marc Very Happy maintenant je comprend ce que ça veut dire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmanuelle Gras es1



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Voltaire, [u]De l'horrible danger de la lecture[/u]   Mer 13 Juin - 17:25

Merci Jean-Marc pour ta réponse!
Mais quel plan adopterais-tu si jamais tu tombais sur cette question?
Il est possible de faire une partie sur l'ironie, mais comment caser les autres procédés?

merci encore d'avance Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MonneretL

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 27
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Voltaire, [u]De l'horrible danger de la lecture[/u]   Mer 13 Juin - 23:18

Emmanuelle, je n'ai jamais vraiment réfléchi au plan parce que ce n'est pas un des textes qu'on a étudié en 1re L. C'est un texte dont on a commencé l'analyse en aide de français, et vu qu'on à eu très peu de ces heures, l'analyse est restée incomplète.
Je suis d'accord avec l'idée de faire une partie sur l'ironie, ce texte étant un pamphlet. Le problème, c'est qu'un axe sur l'ironie peut durer 30 minutes, ce qui, à l'oral, me semble un brin pénalisant. Alors pour ta première partie sur l'ironie, retiens au moins 6 remarques stylistiques.
Ton grand I, doit donc tourner sur l'ironie qui sert d'arme, notamment grâce aux sonorités ridicules( Joussouf Chéribi, Frankrom) du texte. Je pense que tu devrais le terminer sur ma remarque à propos des oxymores: texte ironique qui est fait pour mettre en valeur les philosophes.
Pour ton II, tu part donc sur l'idée que derrière la satire, c'est un éloge des philosophes.Parle des références à l'empire ottoman, et plus largement à tout ce qui porte sur un autre pays que la France: texte représentatif des Lumières. Je suis au regret de te dire que je sais que ce ne sont pas des remarques stylistiques, et je te conseille de passer un peu de temps à les trouver toi-même, avec une liste de procédés stylistiques à côté. Et aussi parce que j'ai la flemme de les faire. Termine ta deuxième partie en disant que pour clore son texte, Voltaire utilise l'expression "palais de la stupidité", une antithèse comique entre la noblesse, censée être riche et cultivée, et donc la stupidité, qui ôte la culture de la noblesse. Avec le mot "stupidité", il sort donc de l'ironie et reprend sa place de philosophe des Lumières en achevant son texte sur une note qui renvoie à la littérature de combat (littérature engagée de l'époque). Le texte doit être compris comme si c'était de la littérature de combat, mais je suis loin d'être certain qu'on puisse le qualifier ainsi si la critique n'est pas directe. Quoique, avec la censure de l'époque... Demande à un prof si tu souhaites vraiment savoir si c'est de la littérature de combat.
Pour un III je ne vois absolument pas quoi mettre.

Le mieux reste que tu ne tombes pas sur ce texte au bac.
Bonne chance Emmanuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmanuelle Gras es1



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Voltaire, [u]De l'horrible danger de la lecture[/u]   Jeu 14 Juin - 20:44

Merci beaucoup pour ton aide Jean-Marc!! Smile
et désolé je pensais que vous aviez étudié ce texte vu que tu as l'air de le maitriser quand même!! C'est le texte que je redoutes le plus!!

Bonne révision à toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voltaire, [u]De l'horrible danger de la lecture[/u]   Ven 15 Juin - 19:39

Du fait de plusieurs violations du réglement de ce forum et afin de prévenir tout autre incident, tous les utilisateurs dont le pseudonyme ne contiendra pas le nom, le prénom et la classe auquel ils appartiennent seront supprimés le dimanche 17 en après-midi s'ils ne sont pas modifiés.

L'administrateur du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://buryforum-eaf2007.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voltaire, [u]De l'horrible danger de la lecture[/u]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voltaire, [u]De l'horrible danger de la lecture[/u]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du bac de français à Bury! :: L'épreuve orale :: Posez vos questions!-
Sauter vers: